Intéressant métier d’hôtesse de l’air

Intéressant métier d’hôtesse de l’air

Une hôtesse de l’air peut être aussi appelée personnel navigant commercial et son pendant masculin est le steward. En gros, son travail consiste à accueillir les passagers à bord de l’avion et ensuite s’assurer que tous sont bien installés. Tout du long du vol, elle fait en sorte que tout se déroule convenablement.

En savoir plus sur ce qu’est une hôtesse de l’air

Elle est au service des passagers, en servant leur repas aux voyageurs ainsi que des rafraîchissements et proposent des produits duty free pendant les vols internationaux. Elle leur donne toutes les informations dont les passagers ont besoin, répond au mieux et avec amabilité aux demandes des passagers, les rassure en cas de turbulences ou prend en charge une personne qui tombe subitement malade. Elle veille au confort de chacun et surtout à la sécurité, en rappelant à tous les voyageurs les consignes de sécurité et leur présentant les équipements de sauvetage. Elle est sous la responsabilité du commandant de bord, et avec le steward, elle s’occupe de l’approvisionnement, de la gestion de stock et des livres de comptes. Mais avant même que les voyageurs montent à bord, avec les autres membres du personnel navigant, elle contrôle si les appareils et les équipements de la cabine fonctionnent correctement.

Les qualités requises d’une hôtesse de l’air

Comme pour un steward, une hôtesse de l’air doit faire preuve de maîtrise de soin, d’une bonne constitution physique et d’une résistance nerveuse très élevée. De la psychologie est aussi un atout pour une hôtesse de l’air, de même qu’une excellente élocution, une agréable présentation physique, une courtoisie sans faille et un sens prononcé du service. Le sens du contact est également essentiel pour accéder à cette profession ainsi que la pratique de plusieurs langues étrangères.

Contraintes

Il existe différentes contraintes inhérentes à ce métier. Les horaires de travail sont, comme il faut s’y attendre, un tant soit peu décalés et surtout irréguliers, tout pouvant changer d’une semaine à une autre. Les décalages horaires font également partie des contraintes, et il faut noter que les brusques et fréquents changements de climat ne sont pas vraiment favorables à la santé d’une hôtesse de l’air mais elle doit s’y astreindre. En outre, comme le steward, l’hôtesse de l’air doit rester debout longtemps et ses fréquents voyages laissent peu de temps et de latitude pour une vie sociale et privée stable.

Critères, études et formations pour devenir hôtesse de l’air ?

Les critères d’embauche peuvent varier d’une compagnie aérienne à une autre. Mais il y a des conditions communes à toutes. Par exemple, le niveau bac+2, un anglais courant et une autre langue étrangère au minimum, être ressortissant de l’Union européenne et être âgée d’au moins 18 ans et savoir nager. En tout cas, il est indispensable de posséder le CCA ou cabine crew attestation, une formation délivrée par des organismes de formations agréées par la DGAC. Pendant ou après le CCA, il est possible d’acquérir d’autres compétences en suivant des formations en vue du CQP PNC.

Category

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.